Entrevue «russe» avec Frédérick Lavoie

Entrevue «russe» avec Frédérick Lavoie

Je me sens admirateur de misère. Et je me jure de ne pas me faire prendre au jeu du misérabilisme lorsque viendra le temps de faire part aux lecteurs de ce que j’ai vu et vécu. Je me jure de ne pas oublier que, sur ces bouches qui me parleront du malheur passé ou présent, des sourires s’amarrent souvent, aussi souvent probablement que sur les autres bouches de l’humanité. Je me jure de ne pas me laisser prendre au jeu. De ne pas oublier que les souffrants peuvent mentir et more »

Lire la suite