La main et le poing / Entrevue-correspondance avec Larry Tremblay /

La main et le poing  / Entrevue-correspondance avec Larry Tremblay /

«Si la forêt du monde se pare de mystères somptueux autant que de bêtises acclamées, écrire c’est défricher et donc abattre des faux consensus, des conforts inavoués, des hystéries camouflées. La fiction est une réflexion qui marche, respire, doute, parfois casse.»

Lire la suite

L’envie de prier n’a rien à voir avec la foi

L’envie de prier n’a rien à voir avec la foi

« …au lieu de le frapper jusqu’à ce qu’il crève, je m’étais occupé de lui comme d’habitude, sans le haïr, sans en avoir honte, sans cesser de l’aimer. Je lui donnais à manger tout ce qu’il voulait et autant qu’il voulait. J’avais coupé ses cheveux et sa barbe, rasé son crâne. Je me surprenais à reconnaitre dans ce Christ de viande, dans ce visage bouffi et mis à nu, le mal que j’avais introduit dans la maison, nourri et protégé, le mal que j’avais pris pour de la souffrance. » more »

Lire la suite

Petites morts et autres contrariétés

Petites morts et autres contrariétés

  Je voudrais mourir par curiosité. George Sand Je vais, cette semaine, voir le spectacle Petites morts et autres contrariétés du Théâtre CRI. C’est la deuxième semaine de représentations qui commencent. Je suis fébrile. Très fébrile. J’ai tellement hâte. La proposition m’emballe énormément. Les cinq metteurs en scène, Éric Chalifour, Christian Ouellet, Dario Larouche, Émilie Gilbert-Gagnon et Guylaine Rivard, tous assistés par Andrée-Anne Giguère, nous «… ont concoctés de petits univers sur roulettes transposant des images puissantes, ludiques, réalistes et tantôt symboliques. Des petites morts qui illustrent les nombreuses déconfitures, les risibles more »

Lire la suite