Carnet de campagne 2 – Comment dire À Dieu à Jean Tremblay?

Carnet de campagne 2 – Comment dire À Dieu à Jean Tremblay?

Certains plus que d’autres vont s’ennuyer du départ de Jean Tremblay comme maire de Saguenay. Ils s’en accommodaient, en profitaient par la bande, en tiraient parti à leur façon. Je pense ici à certains médias (pas tous, mais sûrement la radio radoteuse X et à notre grande étonnement Le Quotidien, acoquiné un moment avec celle-là pour commander un fake-sondage sur la présente campagne électorale municipale). On a demandé aux électeurs si le maire remporterait ses élections s’il se représentait…

Lire la suite

Le maire qui voulait parler au micro

Le maire qui voulait parler au micro

Le propre du sot n’est pas de dire des sottises (Tout le monde le fait), Mais de les redire Albert Brie, Le mot du silencieux (1978) Enfin, le chat sort du sac, le maire de sa tanière, en acceptant une participation quotidienne à l’une des 3-4 radios poubelle de Québec, le FM 93, comme chroniqueur matinal à l’émission de Sylvain Bouchard. Ce dernier est un joyeux exalté qui carbure aux insultes contre les soviétiques (Françoise David), les BS, les écolos, les syndicalistes, les féministes, les cyclistes, les étudiants qui manifestent more »

Lire la suite

10 raisons hypothétiques du retrait préventif de Jean Tremblay

10 raisons hypothétiques du retrait préventif de Jean Tremblay

Amis, dans ma douce retraite, à tous vos maux je dis adieu Victor Hugo   Ainsi donc notre bon maire a décidé soudainement (Il disait le contraire la semaine dernière dans son bilan de mi-mandat) de tirer sa révérence à la fin du présent mandat. Dans sa missive signée Jean Tremblay 12 (pour les douze apôtres peut-être ?) une phrase jette le doute plus que les autres… «Depuis un certain temps, je réfléchis à mon avenir et je commençais à penser que le temps était venu de passer le flambeau, toutefois more »

Lire la suite

Pourquoi le maire colle-t-il au municipal? – Dix (10) raisons parmi d’autres

Pourquoi le maire colle-t-il au municipal? – Dix (10) raisons parmi d’autres

Ne deviens pas maire si tu ne veux pas voir du crottin de cheval devant ta porte Proverbe créole   Or donc, à «la surprise générale» le maire de Saguenay, la meilleure personne pour occuper ce poste, dit-il lui même dans sa lettre d’explication, ne se présentera pas comme candidat aux prochaines élections fédérales malgré les propositions nombreuses toujours selon lui-même. Malgré les demandes répétées des médias complices de ses hésitations qui encore une fois tombent dans son panneau de faire durer le suspense. Pourquoi donc le maire gaffeur qui more »

Lire la suite

Narcisse Tremblay [1]

Narcisse Tremblay [1]

Comme on le sait, la mythologie grecque a constitué un vaste réservoir dans lequel la culture occidentale, la philosophie et la psychanalyse ont puisé pour nommer les choses ou rappeler certains comportements. On peut penser à des expressions comme «ouvrir la boîte de Pandore», «toucher le Pactole» ou «être dans les bras de Morphée». Camus nous a donné «Le mythe de Sisyphe», un essai dans lequel il cherche à démontrer l’absurdité de la vie perçue comme un éternel recommencement, à l’instar de Sisyphe qui, pour avoir osé défier les dieux, more »

Lire la suite

Les 10 pires ennemis du maire

Les 10 pires ennemis du maire

Il n’est pire ennemi que ses proches Proverbe français L’huître elle aussi à des ennemis Alexis Tolstoï Le maire de Saguenay a une expression pour désigner ceux et celles qui luttent contre lui, il les surnomme « mes ennemis naturels ». Il a sans doute aussi des « ennemis surnaturels », mais ceux-ci, on les fréquente moins. En désignant de cette façon ses concitoyens d’abord qui auront toujours envie de le voir ailleurs, quoi qu’il dise, quoi qu’il fasse. Ceux et celles qui le taraudent depuis des lunes. Je les connais, j’en fais partie. more »

Lire la suite

L’autorité suprême

L’autorité suprême

Lorsque je prends l’autoroute quarante pour me rendre dans les environs de Montréal, je file habituellement jusqu’à ma destination sans arrêter dans les villes environnantes. Dernièrement, j’ai conduit sur cette route avec l’idée de visiter Trois-Rivières, un endroit que je connais peu.  Intéressée par les arts visuels, je m’y suis rendue quelques fois pour profiter du festival de la gravure. Lors de ces visites éclair, je jouissais surtout de mon temps pour courir les expositions.  J’avais donc une image assez floue de ce coin du Québec. C’est ainsi que j’ai more »

Lire la suite

Le mot dit du maire (11)

Le mot dit du maire (11)

«Pourquoi pas l’autoroute Marina Larouche…»   Le maire de Saguenay se fouille ce temps-ci. Il ne sait plus quoi faire pour qu’on parle encore de lui. Sur le site de la Ville (Le 10 janvier), il lance une pétition en ligne pour rebaptiser le boulevard Talbot au nom de Marina Larouche, sa fidèle conseillère qui prendra sa retraite sous peu. Elle ignorait même le plan du maire avant de l’apprendre Par les médias. On sait ce que pense Jean Tremblay des choses et des noms du passé, il veut tout more »

Lire la suite

Le mot dit du maire (10)

Le mot dit du maire (10)

«Il n’y a plus d’imprévus à Saguenay…» À la réunion de conseil municipal de Saguenay mardi le 8 janvier à la Baie, le maire l’a confirmé, «il n’y a plus d’imprévus» dans sa Ville. Sous son règne, il est parvenu à convaincre tous les services de la Ville de renoncer à leur budget voué à l’imprévu. Désormais, s’il y a des imprévus, les employés municipaux viennent le voir à son bureau et discutent de la véracité de ces imprévus et sur la possibilité de les financer. Mais le maire le more »

Lire la suite