La propagande américano-européenne au sujet du conflit en Ukraine

La propagande américano-européenne au sujet du conflit en Ukraine

La première victime d’une guerre, disait l’ancien sénateur californien Hiram Johnson (1866-1945), est la vérité. On se rappelle de la manipulation de l’opinion publique en 1990, lorsque l’Irak de Saddam Hussein a envahi le Koweït et qu’une jeune femme appelée «l’infirmière Nayirah» a témoigné devant un comité du Congrès des États-Unis de ce qu’elle aurait vu : « Monsieur le président, messieurs les membres de ce comité, je m’appelle Nayirah et je reviens du Koweït. Ma mère et moi étions au Koweït le 2 août pour passer de paisibles vacances. Ma sœur aînée avait accouché le 29 more »

Lire la suite

La trahison des médias

La trahison des médias

Si Albert Camus a eu un jour raison de dire « un journal, c’est la conscience d’une nation », il est plus que temps, au Québec, d’examiner sérieusement de quoi est faite la nôtre pour mériter les journaux que l’on a. L’un des constats les plus douloureux de la crise étudiante fut sans conteste la couverture tendancieuse des médias de masse. On l’aura vue venir, certes, sachant bien que le milieu est largement dominé par des éditorialistes et chroniqueurs de droite, mais on a très vite dépassé le cadre habituel du débat more »

Lire la suite