La propagande américano-européenne au sujet du conflit en Ukraine

La propagande américano-européenne au sujet du conflit en Ukraine

La première victime d’une guerre, disait l’ancien sénateur californien Hiram Johnson (1866-1945), est la vérité. On se rappelle de la manipulation de l’opinion publique en 1990, lorsque l’Irak de Saddam Hussein a envahi le Koweït et qu’une jeune femme appelée «l’infirmière Nayirah» a témoigné devant un comité du Congrès des États-Unis de ce qu’elle aurait vu : « Monsieur le président, messieurs les membres de ce comité, je m’appelle Nayirah et je reviens du Koweït. Ma mère et moi étions au Koweït le 2 août pour passer de paisibles vacances. Ma sœur aînée avait accouché le 29 more »

Lire la suite