Projections, musique et jeu au service de David Giguère

Projections, musique et jeu au service de David Giguère

David Giguère questionne l’authenticité dans le spectacle qu’il présente depuis jeudi 2 octobre au Théâtre de Quat’sous de Montréal. Tout au long de la performance, qui allie musique, théâtre et art numérique, le public est amené à se demander si ce qu’il voit est réel et en direct, ou si tout cela est préparé. David Giguère entre donc sur scène, dos à la foule et il regarde la projection qui est utilisée comme un miroir derrière la scène. Les deux artistes, le vrai et le faux, font les mêmes actions more »

Lire la suite

Les Mains de Jonathan | Rencontres avec l’auteur et le metteur en scène

Les Mains de Jonathan | Rencontres avec l’auteur et le metteur en scène

« Quand nous avons emménagé dans notre maison à Saint-Calixte, il y avait ce vieux piano dans une des pièces. Un piano magnifique. Tu sais ces vieux pianos droits ? Il était tout éventré… Magnifiquement éventré. C’est le point d’inspiration de ce texte. »

Lire la suite

La main et le poing / Entrevue-correspondance avec Larry Tremblay /

La main et le poing  / Entrevue-correspondance avec Larry Tremblay /

«Si la forêt du monde se pare de mystères somptueux autant que de bêtises acclamées, écrire c’est défricher et donc abattre des faux consensus, des conforts inavoués, des hystéries camouflées. La fiction est une réflexion qui marche, respire, doute, parfois casse.»

Lire la suite

La semaine des quatre Marie

La semaine des quatre Marie

Pense encore à lui. Pense pu à lui. Pense encore à lui. Se rappelle le son de sa langue dans sa bouche, se rappelle sur son corps la douceur de ses mains sur ses hanches se rappelle la petite pression que ses mains a exercé – ha haa oui ha – et les papillons et cette sensation dans le bas du ventre qui perdure depuis.

Lire la suite

Pour ne pas en finir avec le public (beaucoup de questions et d’idées reçues) et ce sera décousu parce que ça semble difficile de faire du sens à ce sujet

Pour ne pas en finir avec le public (beaucoup de questions et d’idées reçues) et ce sera décousu parce que ça semble difficile de faire du sens à ce sujet

I Où es-tu, public ? Question que semble se poser l’ensemble de la communauté artistique d’ici mais aussi d’ailleurs. On se plaint du peu de spectateurs présents pour encourager le théâtre, on le juge paresseux, peu curieux. On retrouve, dit-on, souvent, très, trop, les mêmes visages dans les vernissages et autres rencontres socio-artistiques de ce genre. On souligne, à gros traits, la carence de critiques s’occupant de critique, la carence de couverture médiatique informant le public, le manque ou la disparition de diffuseurs culturels. On en reparlera de la critique, more »

Lire la suite