Arabesque et indécence : Peroxyde du Théâtre La Rubrique

Arabesque et indécence : Peroxyde du Théâtre La Rubrique

La boucle piquée * D’emblée, j’ai aimé Peroxyde. Beaucoup aimé. J’avais tellement hâte de voir la production ! D’entendre le texte. De voir la scéno. J’adore l’énergie des soirs de première. J’aime sentir cette fébrilité partagée qui électrise l’air d’un je-ne-sais-quoi. Une tension stimulante presque palpable. C’est soir de première et le public est au rendez-vous. Ça rit ça jase ça s’embrasse se salue du coin de l’oeil. – Veux-tu une bière ? Mathieu m’offre une bière. J’hésite parce que j’bois vraiment vraiment pas vite pis j’me demande si j’vais more »

Lire la suite

Les Mains de Jonathan | Rencontres avec l’auteur et le metteur en scène

Les Mains de Jonathan | Rencontres avec l’auteur et le metteur en scène

« Quand nous avons emménagé dans notre maison à Saint-Calixte, il y avait ce vieux piano dans une des pièces. Un piano magnifique. Tu sais ces vieux pianos droits ? Il était tout éventré… Magnifiquement éventré. C’est le point d’inspiration de ce texte. »

Lire la suite

Paroles de Belles-Soeurs

Paroles de Belles-Soeurs

Ce que ma génération est venue à associer aux Belles-Soeurs de Tremblay, c’est surtout la « révolution » du joual comme marque d’affirmation identitaire. Un geste créatif qui invitait à constater que ce qu’on voulait faire passer pour une langue bâtarde et dégradée était en fait « soi ». Sa propre beauté, sa propre chose. Perspective historique fort défendable et vérifiable. C’est en tout cas ce qu’on m’enseignait au cégep. Mais en assistant à cette magistrale mise en scène de René Richard Cyr, interprétée par 15 femmes de tous âge, aux personnalités et aux more »

Lire la suite

Virginie Brunelle, femme-violon

Virginie Brunelle, femme-violon

«On pense trop souvent, et à tort, que l’univers de la danse est un milieu hermétique et abstrait. » Pour Virginie Brunelle, c’est toujours un plaisir d’initier les gens à la danse contemporaine. Elle travaille avec des images fortes et symboliques afin qu’il y ait reconnaissance pour et par le spectateur. « La danse passe par le ressenti.»

Lire la suite