Québecor et l’information spectacle, au service de la désinformation

Québecor et l’information spectacle, au service de la désinformation

« L’essentiel [dans notre société du spectacle], c’est que l’information soit organisée selon les mêmes procédés de suspense et d’émotion croissants qui prévalent au théâtre » Patrick Lamarque dans Les désordres du sens   Avec sa quête de plus de « j’aime », de partages et de clics sur Facebook, Le Journal de Montréal (JdeM) fait toujours plus dans la sensation. C’est ce qui rapporte en revenus publicitaires sur Internet et, quoiqu’on en dise, les médias de Québecor ne sont ni à gauche, ni à droite, ils sont à l’argent. Cette semaine la more »

Lire la suite

Deux coups de pelle ou la brutalité policière?

Deux coups de pelle ou la brutalité policière?

Depuis quelques temps, l’image ci-dessous circule sur internet, propulsée par le réseau de Guet des Activités Paralogiques, Propagandistes et Anti-démocratiques (GAPPA), nom choisi pour parodier le Guet des activités des mouvements marginaux et anarchistes (GAMMA) du SPVM. Ce mème est diffusé pour dénoncer la non-couverture médiatique de certains évènements. On y montre une image du Réseau de l’information (RDI) qui traite d’une tempête de neige et d’un homme qui a pelleté deux fois dans la même journée alors que le même réseau d’informations n’a jamais parlé du documentaire Dérives, diffusé more »

Lire la suite

Les pédos font vendre

Les pédos font vendre

Le sexe… une banale ruse pour augmenter la compétition entre les hommes et la rapidité de fonctionnement de l’ensemble Michel Houellebecq, La possibilité d’une île Des fois, ils exagèrent les médias et tous ceux qui s’en servent abondamment pour se faire du capital. Ça nous saute aux yeux et aux oreilles. Prenez par exemple, le tordage de nouvelles et autres commentaires faits sur le dos des pédophiles depuis quelques années. C’est vrai qu’ils ont le dos large les pédos et tout ce qui va avec. Depuis l’époque des pensionnats dirigés more »

Lire la suite

Ils ne font même plus semblant

Ils ne font même plus semblant

Les trois face-à-face diffusés par TVA auront servi au moins à une chose: rendre manifeste le parti pris idéologique de la boîte et le déficit de crédibilité qui en découle. Je ne parle pas du travail de Pierre Bruneau, tout à fait correct dans les circonstances, ou de celui de Sophie Thibault, qui doit s’accommoder des collaborateurs qu’on lui assigne, non, je pense plutôt au cadre du débat et aux commentateurs chargés d’interpréter les joutes oratoires. Bien sûr, TVA a pris soin d’inviter systématiquement deux représentants de chaque parti pour more »

Lire la suite