Rompre le silence

Rompre le silence

Le Dr. Fabien Simard, président de l’AOGQ, répète sur toutes les tribunes possibles que le consentement est au cœur de la déontologie médicale et que, par conséquent, ces violences n’existent pas. Nous sommes d’accord que les instruments de droits sont bien rédigés, mais là où le bât blesse, c’est dans la pratique et dans le vécu rapporté par des centaines de femmes depuis de nombreuses années. Nous l’invitons, lui ainsi que tous les acteurs et actrices du monde médical, à lever le nez des documents officiels, et à oser prendre contact avec la réalité du terrain. Nous avons besoin de votre alliance et non de votre silence.

Lire la suite