SOLIDS – Blame Confusion

Le duo montréalais Solids lancera Blame Confusion le 8 octobre prochain et entamera par la suite une tournée québécoise, puis mondiale. La formation fera d’ailleurs un arrêt au Sous-Bois de Chicoutimi le 8 novembre.

Après trois minialbums, le guitariste Xavier Germain-Poitras et le batteur Louis Guillemette se sont placé une date butoir pour faire paraître un premier disque complet. «On s’est mis de la pression et après ça Blame Confusion est arrivé avec un deadline. On a couru un peu», explique Louis Guillemette en riant. C’est après plusieurs séances de jam que le duo est arrivé avec assez de chansons en poche pour produire Blame Confusion. Un son souvent grunge, près de Sonic Youth, parfois un son plus garage. C’est un heureux mélange de chansons plus léchées, plus douces et de sons plus sales. C’est un opus que album que j’apprécie personnellement; je l’ai écouté du début à la fin sans m’en rendre compte.

Le duo est satisfait du résultat de son travail. Leur collaboration avec Adrian Popovich au Mountain City Studio de Montréal a été fructueuse. Popovich a produit plusieurs autres groupes anglo-montréalais, notamment We Are Wolves. «C’est la première fois qu’on a un enregistrement qui sonne comme notre live, explique le guitariste. Même ce qu’on peut croire qui est une bass, ce ne l’est pas. » C’est la distorsion, le mélange de guitare et de batterie ainsi que le larsen volontaire qui ajoute de la complexité sonore au compact.

Le groupe entamera une longue tournée après la sortie de l’album. Ça commencera au Québec avec près d’une dizaine de dates, ensuite Solids ira faire un court séjour sur la côte est étatsunienne pour terminer en Europe et au Canada anglais en 2014. D’ici là, Solids espère que le public sera réceptif à Blame Confusion. L’extrait «Traces» est déjà disponible sur Internet.

Commentaires

commentaires

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire