Antoine Corriveau, le spleen et le St-Maurice

Antoine Corriveau, le spleen et le St-Maurice

Harmonica, piano, guitare et voix mélancolique. Antoine Corriveau propose un son très folk et parfois country sur St-Maurice/Logan, qu’il a autoproduit. J’ai découvert l’artiste dans une prestation pour le magazine culturel Voir TV. Son album paru en février dernier, bien qu’il contienne des chansons assez longues, peut devenir assez rapidement un ver d’oreille. Depuis que j’ai acheté l’album, « L’écorce », qui était d’ailleurs la chanson en prestation à Voir, est quasi toujours en boucle sur mon lecteur. La pièce qui débute avec une longue introduction musicale est imprégnée de spleen à more »

Lire la suite

La folie de Louis-Jean

La folie de Louis-Jean

31 janvier 2013 Louis-Jean Cormier Solo Théâtre Palace Arvida   Mon premier spectacle de l’année, et tout un. Après un court passage dans le cadre de la tournée Sirius XM le 28 aout dernier, Louis-Jean revient avec un spectacle complet, rodé, une set list solide, et une seule idée en tête ; tout faire casser au Palace. Promesse tenue, Saguenay a eu droit à un 1h50 rempli de surprises et d’émotions. Cormier a ouvert le bal avec La cassette et un mot de bienvenue alors que Bulls eye, Transistor et J’hais les more »

Lire la suite

Divertissement du vendredi – Ces enfants-là

Divertissement du vendredi – Ces enfants-là

Mario Benjamin, où voulais-tu aller avec ta vidéo « Ces enfants là » (sic)? C’est tout ce qui me vient en tête après avoir écouté la vidéo en question. On y voit Mario Benjamin désespéré par les nouvelles qu’il entend à LCN pour ensuite s’évertuer à chanter sur ces sujets. Le tout, agrémenté de mauvais jeux d’acteurs et de maquillages plus ou moins crédibles. Évidemment, le propos et l’objectif sont nobles : sensibiliser les gens à la violence faite aux enfants. La forme que tout cela a prise laisse toutefois vraiment à désirer more »

Lire la suite

Découverte musicale – Eight And A Half

Découverte musicale – Eight And A Half

Regarder la quasi-totalité des albums d’un magasin de disques, ça fait qu’on fait des découvertes surprenantes. Attiré par une étiquette sur laquelle on pouvait lire : « featuring Broken Social Scene members », un groupe que j’aime bien, j’ai mis la main sur le premier album de Eight And A Half. Après une courte écoute qui m’a convaincue, je l’ai acheté. L’album éponyme a été fait à la suite de la rencontre entre le batteur de Broken Social Scene, Justin Peroff, et deux des membres de la défunte formation montréalaise The Stills, Dave more »

Lire la suite

Petit roadtrip tranquille un mardi soir

Petit roadtrip tranquille un mardi soir

500 km, 5 h de route, un séjour de 9 h dans la Vieille Capitale, 1 heure de sommeil, des rencontres louches, une grande marche sous une pluie battante et 70 $ plus tard, voilà ce que le spectacle de Half Moon Run m’a couté le mardi 4 décembre dernier. Pourquoi attendre si longtemps avant d’écrire ce résumé, tout simplement parce que ça m’a pris du temps avant de me remettre de cette soirée, et parce que je voulais attendre d’être sous un amas astronomique de travail et d’étude pour être bien certain de ne pas étudier (prix more »

Lire la suite

Louis-Jean Cormier – Premier album pour un récipiendaire du Prix Polaris!

Louis-Jean Cormier – Premier album pour un récipiendaire du Prix Polaris!

Après un an et demi d’absence musicale au sein du groupe Karkwa, Louis-Jean Cormier présente Le treizième étage le 18 septembre prochain. Il s’agit de son premier album solo, lui qui a généralement fait de la musique en groupe. Cette nouvelle aventure pour Cormier a commencé suite à un pacte qu’il a fait avec Jim Corcoran, un soir de « brosse ». Il s’est mis à écrire des chansons très pop dans le but de les vendre à d’autres. Trop attaché à ces chansons, il voulait les garder pour lui, c’est là more »

Lire la suite

Des voyages avec Inès Talbi

Des voyages avec Inès Talbi

Après quelques années à œuvrer sur la scène musicale en groupe, l’auteur-compositrice-interprète, Inès Talbi a lancé son premier album solo, Boarding Gate, cette année. Avant cette sortie, la montréalaise d’origine berbère a travaillé sur différents projets dont le groupe Mimosa et un album en hommage à Nino Ferrer. Avec Mimosa, elle nous avait habitué à un son assez différent de ce qu’on peut entendre sur son plus récent opus qui est souvent qualifié comme folk. Pour ma part, je crois que décrire Boarding Gate seulement en disant qu’il s’agit d’un more »

Lire la suite

Hôtel Caribou – Hôtel Caribou

Hôtel Caribou – Hôtel Caribou

Imaginez-vous en train de rouler dans un rang sombre et isolé d’un village qui l’est tout autant et de tomber en panne en pleine nuit.  Et pendant que vous marchez dans l’espoir de croiser âme qui vive, vous apercevez, dissimulé derrière quelques conifères, un établissement hôtelier qui détonne par son air distingué au milieu de nulle part. Vous entrez par la grande porte. Bienvenue à l’Hôtel Caribou. Il faut savoir qu’ici, tout est affaire de fusion. D’abord, géographiquement, Hôtel Caribou est assis entre le Saguenay et le Lac-St-Jean. Puis, musicalement, more »

Lire la suite

La fois où j’ai affronté la nostalgie

La fois où j’ai affronté la nostalgie

Parabellum | 5 juillet 2012 | Jonquière Le 5 juillet dernier, c’était ce fameux concert extérieur de Parabellum à Jonquière en Musique.  Afin de me remettre dans le mood, j’ai ressorti en vitesse quelques CD gravés (les intégraux vols. I et II), finalement trop grafignés, inaudibles. J’ai fouillé dans ma collection de cassettes, mais les copains arrivaient déjà pour boire de la bière de balcon. Ce n’était pas le temps d’écouter du punk/rock sur YouTube avec un montage de photos pixélisées des membres de Parabellum (faut quand même respecter le more »

Lire la suite

Philippe Brach – Philippe Brach

Philippe Brach – Philippe Brach

Il fut un temps où il était le leader de Buffet Froid, un groupe que les médias locaux qualifiaient de prometteur. L’auteur de ces lignes avait vu ladite formation en spectacle et, bien qu’il eut apprécié l’ensemble de l’œuvre, l’omniprésence du saxophone l’avait irrité au plus haut point. Que voulez-vous, ça fait partie des choses que l’on ne contrôle pas. Faut savoir que j’ai déjà habité en haut d’un joueur amateur de sax qui pratiquait son art à raison de deux heures par jour et il le faisait en écoutant more »

Lire la suite