Le jour d’après

Le jour d’après

Miro est parti. Paisiblement, entouré des siens, dans sa maison remplie d’amour. J’ai eu l’incroyable chance de l’embrasser, quelques instants avant. J’ai eu l’incroyable chance d’être avec cette famille pas comme les autres, dans un village pas comme les autres, et de vivre la fin d’une aventure pas comme les autres avec un petit garçon vraiment pas comme les autres. Le gliome infiltrant du tronc cérébral, c’est aussi un cancer pas comme les autres. Parce que le combat est perdu d’avance. Personne, non, personne n’a encore survécu à cette chose. more »

Lire la suite

Ça prend tout un village

Ça prend tout un village

Comme plusieurs le savent, j’habite un minuscule village. Et cela, depuis moins d’un an. On entretient généralement beaucoup de préjugés sur les villages, et je dois avouer que plusieurs ne sont pas tout-à-fait sans fondements. C’est vrai que tout le monde parle de tout le monde. Que tout se sait plus vite qu’ailleurs, et que les gens surveillent. Si votre chemin de vie est plutôt sinueux ou que vous faites dans le pas propre propre comme occupation, ça peut être embêtant. Mais j’ai fini par comprendre qu’il ne s’agit pas more »

Lire la suite

Un pied dans la boue, l’autre dans la bouche

Un pied dans la boue, l’autre dans la bouche

Je n’écoute plus KYK fm depuis bien longtemps. J’ai bien fait quelques tentatives, tenté d’ouvrir mon esprit, essayé d’y mettre toute ma bonne foi, mais je dois dire que j’ai rapidement abandonné. Je n’ai que très peu d’intérêt pour cette radio populiste, aux propos méprisants et à la rigueur journalistique défaillante. Et depuis que j’habite au village, les ondes ne se rendent même pas et c’est tant mieux. Ce matin, j’ai tout de même fait un effort pour écouter les archives du show du matin, parce que, semble-t-il, on « chiait » more »

Lire la suite