La rate qui s’dilate

La rate qui s’dilate

Je le confesse, c’était ma première fois… J’étais «vierge» de tout cabaret présenté par les années passées, je suis – mea culpa, et sans excuse notoire à partager, alors… Alors je m’y rendais samedi dernier avec, en tête, que d’heureux commentaires entendus ici et là, au hasard de conversations tournant autour de cette désopilante proposition scénique.
Oh ! que je me suis amusée.

Lire la suite